Si construire un abri de jardin demande du temps, la pose de l’abri en lui-même est un véritable exercice de réflexion. L’étude du terrain est primordial pour disposer d’un abri de jardin parfaitement à plat et sur un support au sol qui lui donne une solidité inédite. Il faut savoir que l’étude du sol pour la pose de l’abri de jardin est essentielle car elle marque le début d’un processus long de quelques semaines.

Pour construire idéalement son abri de jardin, un bricoleur sait qu’il y a plusieurs étapes avant de poser la première poutre de soutien. Sur un sol privé, dans le jardin, le niveau d’inclinaison du sol peut se vérifier dès l’instant où la surface qui abritera l’abri de jardin sera délimitée. En effet il est possible et même conseillé de choisir la surface du jardin qui soit la plus plate possible ou alors il faut passer par une étape intermédiaire qui permet l’équilibre de la surface au sol. En effet le nivelage de ce dernier est indissociable de la suite des travaux pour l’abri. Il faut savoir que le nivellement du sol est important pour les petits abris comme pour les grands.

Pour avoir un sol plat, il faut enlever le surplus d’herbe ou de cailloux. S’il est difficile d’équilibrer la surface et de la rendre rectiligne, il faut s’aider d’un rouleau pour avoir un niveau satisfaisant du sol à zéro degré.

Aménager la surface de l’abri de jardin

Il est important d’avoir plusieurs solutions une fois le sol à la bonne hauteur. En effet une fois que cette étape est réalisée, il faut passer à une première phase de travaux qui est importante. Pour s’assurer que les fondations de l’abri sont suffisamment robustes, il existe une technique classique de la dalle en béton dont l’utilisation est conseillée au-dessus de douze mètres carrés.

Sinon il faut avoir recours à des parpaings dont le sable situé en dessous est un matériau qui est idéal pour soutenir l’abri de jardin. C’est ensuite que la première couche isolante entre en action. En effet le sol subit les aléas de la nature, le bricoleur a tout intérêt à opter pour une matière qui permet l’étanchéité de l’abri de jardin de ses fondations jusqu’à son plancher ou sa dalle en béton.

Une isolation de l’abri de jardin optimale

Une fois que la dalle en béton et l’ensemble des parpaings sont isolés des risques de l’humidité, il faut passer à une phase plus technique des travaux. Car après l’aménagement de la surface de l’abri, il faut le construire pour avoir une solution extérieure de stockage. C’est ainsi que découlent les autres matières isolantes qui vont accompagner les murs, le toit ou encore les éléments de soutien nécessaires pour la bonne entrée en fonction de l’abri de jardin.

Il est essentiel d’avoir des matériaux isolants sur l’ensemble de l’abri afin de limiter l’usure qui augmente d’année en année. C’est ainsi que labri pourra résister sans mise à jour des travaux aux conditions météorologiques dont les Hommes ne maîtrisent aucun paramètre. C’est évident que les vis, tout comme le béton ou alors le bois utilisé pour l’abri de jardin doit être recouvert tout ou en partie par une matière isolante.

Catégories : Comment le poser